Cart 0

Tara Duncan - Contre la Reine Noire - Grand Format - Sophie Audouin-Mamikonian - E8

RM 24.00

Description:

Extrait
Magister
ou comment être en déni total de la perte de l'être aim... convoité.

Quelques heures plus tôt, sur AutreMonde...
C'était comme une douleur. Un lancement insidieux du côté de son coeur. Si inattendu, si violent qu'il n'arrivait pas à le maîtriser. Cela le poignardait, jour et nuit, sans répit.
Et cela le rendait fou. Il allait en mourir.
Mourir d'amour, alors qu'il était l'ennemi public numéro un d'une demi-douzaine de planètes, n'était-ce pas totalement pathétique ?
Magister se redressa. Sa robe d'un gris presque noir, tissée dans la plus pure soie d'aragne, flotta un instant autour de lui. Son masque d'or s'assombrit peu à peu pour refléter les tourments de son âme.
Il contempla le corps devant lui, celui de Selena Duncan. La jeune femme qui reposait là, enveloppée dans un cocon de machines étincelantes, semblait vivante. Pourtant, elle ne l'était pas. Ce n'était que son enveloppe physique. Son esprit, lui, avait déjà rejoint l'OutreMonde, l'endroit où les sortceliers allaient après leur mort.
Parfois, il avait envie de hurler. Sa rage, son désespoir ne trouvaient ni repos ni répit. Il faillit gémir mais se retint. Il avait résisté aux tortures des dragons. Mais ce que personne ne savait, ce que personne n'avait jamais vu, c'était ce qu'ils avaient fait de lui. Ils lui avaient brisé les membres, avaient fracassé ses dents et sa mâchoire, arraché sa peau, autant avec leur pouvoir qu'avec leurs griffes, le marquant à jamais.
Délibérément, il coupa sa connexion avec la Chemise démoniaque, qui alimentait son pouvoir.
La Chemise apparut, flottant devant lui, les visages emprisonnés des démons hurlant de rage comme s'ils voulaient en sortir. Il la posa sur une chaise, qui se mit à trembler et à fumer au contact corrosif des âmes démoniaques contenues dans l'étrange tissu noir.
Magister vacilla un instant, et du sang se mit à couler sur son coeur, à l'emplacement, invisible, qui l'avait lié à la Chemise. Il saignerait ainsi jusqu'à ce qu'il rétablisse la connexion.
Il détailla son corps parfait dans le miroir sculpté : son large cou de guerrier, ses longues jambes musclées, ses pectoraux impeccables, ses abdos à faire pleurer un gymnaste médaillé. Puis il laissa son pouvoir s'écouler. Son masque disparut en partie, dévoilant une bouche abîmée ; sa haute taille se voûta ; l'une de ses jambes se tordit légèrement. À présent, c'était un homme encore blessé qui faisait face au miroir. Couturé de cicatrices qui rampaient sur sa peau blafarde, tels des vers sanglants. Pourtant, sous ses blessures, on apercevait son ancienne beauté qui émergeait lentement, comme si elle tentait de se reconstruire en dépit des dommages.
- Ils ne t'ont pas raté, mon vieux, murmura-t-il d'une voix désolée. Saloperies de dragons ! Un jour, ils vont payer, je le jure.

Etat du livre: Occasion - Légèrement endommagé 

Éditeur ‏ : ‎ XO (22 septembre 2011)
Langue ‏ : ‎ Français
Broché ‏ : ‎ 506 pages
Âge de lecture ‏ : ‎ 9 - 12 ans
Poids de l'article ‏ : ‎ 700 g
Dimensions ‏ : ‎ 15.3 x 4.3 x 24.1 cm

Résumé: 

Etat du livre: Occasion - Moyen